pictogrammes handicaps reconnus en france
Santé

Handicap moteur : quels sont les dispositifs d’aide en France ?

Les personnes ayant un handicap moteur nécessitent une prise en charge spécifique à leur handicap. Il existe en France des dispositifs d’aide visant à améliorer leur condition de vie. Ce sont des aides techniques et financières, mais aussi une orientation vers les établissements spécialisés pour avoir les accompagnements adéquats.

Les aides de l’Etat pour un handicap moteur

En France, plusieurs dispositifs d’aide sont mise en place pour faciliter la vie et l’inclusion des personnes ayant un handicap moteur.. Elles gèrent l’instruction des dossiers de demande de reconnaissance de handicap afin de faire bénéficier les handicapés demandeur de certaines aides et l’ouverture à des droits. Cette attestation est accordée suivant une liste des handicaps moteurs reconnus.

Ci-après une liste non exhaustive des solutions d’accompagnements et les aides pécuniaires aux personnes handicapées moteur :

  • La carte Mobilité Inclusion (CMI) : qui permet d’améliorer la vie quotidienne de l’handicapée. Il y a les CMI Stationnement, CMI Priorité et CMI Invalidité qui facilitent l’accès à certains infrastructures et demande d’aide ;
  • L’aide sociale à l’hébergement (ASH) : qui prend en charge les frais liés à l’hébergement d’une personne handicapée en établissement spécialisé ou chez un accueillant familial ;
  • L’Allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH) :une aide pour les parents ayant la charge d’un enfant handicapé. Elle est accordée sous certaines conditions jusqu’aux 20 ans de l’enfant;
  • La prestation de compensation du handicap (PCH).
  •  L’Allocation adulte handicapé (AAH) : une aide financière octroyée pour assurer un minimum de ressources aux personnes atteintes d’un handicap.
  • Le complément de ressources AAH : une aide qui s’ajoute à l’allocation aux adultes handicapés (AAH) pour compléter l’absence de revenus dû à l’incapacité de travailler.

En outre,  une Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH) permet d’avoir un espace de travail adapté, une formation spécifique et un allègement du temps de travail.

L’orientation vers des établissements spécialisés en handicap moteur

Une reconnaissance de handicap moteur permet aussi d’être orienté vers des établissements et bénéficier d’un accueil. Des associations reconnues d’utilités publiques comme l’Ordre de Malte France accompagne et apportent une réponse aux besoins des personnes handicapées. Ces Maisons d’Accueil Spécialisées, dont la maison Saint Jean-de-Malte Paris, possèdent des équipes médico-sociales qui facilitent l’accès à leurs droits, la réalisation des projets personnalisés ainsi que le développement des potentialités. Ces établissements permettent ainsi de bénéficier des accompagnements pour l’insertion sociale, scolaire et professionnelle des personnes handicapées moteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.